top of page

La mémoire du corps : tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime !

Dernière mise à jour : 18 déc. 2023

L'ensemble de ce qui n'est pas exprimé finit par s'imprimer profondément en nous.


L'expression de nos émotions est cruciale, car tout ce qui reste finit par s'encrer profondément en nous.


En réprimant nos émotions, en nous retenant, en évitant de nous libérer, en refusant de communiquer ce qui nous dérange ou nous contrarie, nous nourrissons notre inconscient, renforçant ainsi ce que Carl Jung a nommé notre "ombre". Autrement dit, cette ombre est constituée de tout ce que nous avons réprimé au fil du temps dans notre inconscient, par crainte d'être rejetés par les personnes ayant joué un rôle essentiel dans notre vie.


En suivant des messages restrictifs (nos "*drivers") comme : "Dépêche-toi", "Sois fort", "Ne pleure pas", Prends garde à ne jamais...", "Fais attention à ne pas...", nous nous empêchons d'agir et réprimons nos émotions. Nous encaissons tout. Si vous versez de l'eau dans un verre déjà plein, elle débordera.


Afin de satisfaire les attentes de notre entourage, nous portons souvent des masques qui dissimulent nos traits de caractère les plus profonds. Ces masques peuvent parfois se fissurer et révéler nos propres ombres, mais aussi des talents cachés.


Éclairons nos ombres, ne serait-ce qu'en les reconnaissant. Généralement, notre ombre correspond à ce qui suscite des réactions, de l'irritation ou de l'envie chez les autres.


Chacune de nos décisions est comme un maillon d'une chaîne : une pensée engendre une émotion, qui, à son tour, influence notre comportement. Nos actions, ou plutôt notre inaction, dépendent grandement de ce que nous ressentons à un moment donné.


Considérons le cas où je suis hésitant à participer à un événement social. Au lieu de simplement me forcer à y aller, je peux chercher à comprendre ce qui se cache derrière cette hésitation. Qu'est-ce qui me retient ? Peut-être une peur de l'inconnu, de ne pas être à l'aise dans la foule, ou un sentiment d'insécurité. En creusant plus profondément pour comprendre ces émotions, je peux prendre des décisions plus éclairées et travailler sur ces aspects pour améliorer ma vie sociale.


Apprenons à accueillir nos émotions. Prendre le temps de s'ajuster intérieurement pour agir de manière plus éclairée.

Après tout, ne doit-on pas accorder son violon avant de jouer une mélodie ?


La mémoire du corps : Tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime tel que les chocs émotionnels, les traumatismes ancestral, les émotions refoulés, mes traumatismes non verbalisés, mes sentiments non exprimés.

"Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime" – Jacques Salomé


* Le concept des drivers vient des travaux du psychologue Taibi Kahler et est issu de l'analyse transactionnelle. Les drivers, ce sont des messages qui, à force de nous être répétés ou que nous nous les répétions, influencent inconsciemment notre comportement et cela depuis notre enfance.

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page